Le temps des bilans et perspectives...

20 mai 2010 - 11:04

Les matchs étant terminés, il reste aux dirigeants et joueurs à tirer le bilan de cette saison 2009-2010

Alors que l'assemblée générale n'aura lieu que dans un peu plus d'un mois, on peut déjà tirer les premières leçons de cette saison qui aura été riche en émotions. Faisons le tour en 6 épisodes (1/semaine) pour nous amener au 26 juin :

Episode 1 : la prénationale garçons Episode 2 : les seniors filles Episode 3 : la B et la Z garçons Episode 4 : les pratiques diversifiées (loisirs, minihand, écoles...) Episode 5 : Les équipes jeunes Episode 6 : L'encadrement (technique, arbitrage et administratif)

EPISODE 1

LA PRENATIONALE GARCONS

L'équipe première, pour son retour en prénationale, s'attendait à souffrir. Ce fut effectivement le cas puisqu'il aura fallu attendre l'avant dernière journée pour assurer le maintien et la dernière pour voir l'apothéose. Cette équipe termine à la 8ème place avec 4 pts d'avance sur le dernier et 2 sur le premier reléguable mais aussi à seulement 4 points du 6ème. L'assiduité aux entrainements aura sans doute été révélatrice pour cette génération que seul le travail paye et ce ne fut pas le crédo des générations précédentes malgré les efforts des cadres... Les 2 nuls contre Le Palais, le premier succés contre Châtelus, ceux conrten Roc St Junien, Pana et les PTT ont contribué à ce maintien mais peuvent aussi donner des ailes. Il y a un creux avec le haut du tableau mais une bonne gestion de l'été pourrait permettre d'envisager une place l'année prochaine entre la 3è et la 6ème place. Ce maintien laisse entrevoir d'autres belles victoires mais la saison la plus difficile s'annonce peut-être en 2010-2011. Lors de la dernière expérience dans l'élite régionale, la 2ème saison avait été dure à digérer mais là le tableau est différent, les joueurs qui ont participé devraient rester et quelques renforts arriver. Justement, parlons de renforts : il semblerait important de recruter car le vivier jeunes n'amènera pas de nouveau joueur, pas ou peu de licenciés 93 (1 seul mais au pôle espoir de Limoges et 1 autre ayant arrêté le hand...). Le recrutement peut tourner autour d'1 ou 2 joueurs, 1 par base peut-être. Le travail doit être renforcer sur les savoirs-faire aux postes (PV, AL, AR, GB). On a pu observer que le travail défensif agressif avait été abordé et efficace. Cette approche des savoirs-faire semble primordial, mais le recrutement aussi.

Côté individu, on a pu s'apercevoir que les jeunes ont répondu présent car avec une moyenne d'âges d'à peine plus de 22 ans, leur fraicheur et spontanéité ont fait la différence. Les quelques anciens ont amené expérience et ont semble-t-il plus apporté à l'équipe que lorsqu'ils avaient quelques années de moins : ils se bonificient en vieillissant comme le bon vin ! Il manque cependant quelques anciens supplémentaires pour amener cette expérience dans des moments difficiles. Mais les jeunes avec l'expérience de cette saison, vont certainement amener cela. On a vu exploser un François sur la base arrière et impressionner. la paire de PP (Pierre et Paul) dans les buts a assuré et su être complémentaire. Léo a amené son calme et sa vista. On a remarqué un Mouss efficace et à son apogée à l'aile. Le Valbuena du handball sostranien s'appelle Brian, motivé et aboyeur ! Flo, même s'il devrait plus peser sur l'attaque, a montré qu'il pouvait régner sur la défense centrale. Franck doit apprendre encore au poste de Pv mais son explosivité en fait un contre attaquant performant : il faut élargir ses capacités au poste. Jimmy, que l'on a vu moins fougueux, plus posé, peut évoluer à plusieurs postes mais celui qu'il a le mieux tenu est celui de capitaine. Lulu, pas toujours présent, sait maintenant se gérer et apporter en appuyant sur la défense et l'attaque adverse. Certains sont aussi venus dans cette équipe à différents moments (Dudule, jeune mais présentant un avenir certain, Romain spécialiste de l'aile, Arnaud avec des qualités d'explosivité indéniables... il faut encore travailler pour apporter collectivemet et travailler aussi aux postes avec ou sans ballon). Quant au coach, bravo d'avoir su inculquer cette assiduité, il devra peser encore plus sur certains matchs par les prises de décisions et/ou de risques mesurées.

Cette analyse reste personnelle et n'a de sens que de mener à la réflexion de chacun une certaine vision des choses par le recul.

La semaine prochaine : EPISODE 2 L'EQUIPE FEMININE

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Supporter